جيل المستقبل الجزائري

جيل المستقبل الجزائري
مرحبا بك عزيزي الزائر. المرجوا منك أن تعرّف بنفسك و تدخل المنتدى معنا. إن لم يكن لديك حساب بعد, نتشرف بدعوتك لإنشائه

بحوث و مطويات مدرسية ،مذكرات الأساتذة و رياضة..........الخ

المنتدي : هو مكان يتجمع فيه الاعضاء لإفادة بعضهم بعضا ساهم بالمشاركة وتبادل المنفعة
فربما العضو الذي تساعدة اليوم .. هو من سيساعدك غدا
algeriaC شعارنا :لا خير في كاتم العلم
قال نبينا محمد صلى الله عليه وسلم :{إذا مات ابن آدم انقطع عمله إلا من ثلاثة: صدقة جارية أو علم ينتفع به أو ولد صالح يدعوا له}

 لكل تسؤلات اتصل بنا mustakbelealgeriaforum@yahoo.fr


بحث حول 3g بالفرنسية

شاطر
avatar
mustakbele
Admin
Admin

عدد المساهمات : 257
نقاط : 801
تاريخ التسجيل : 13/10/2009
العمر : 48
الموقع : http://krimo.abzou.webobo.com/

بحث حول 3g بالفرنسية

مُساهمة من طرف mustakbele في الثلاثاء أكتوبر 14, 2014 10:09 pm

La 3G, c’est quoi ?

La 3G est une technologie de téléphonie mobile. Son nom indique même qu’elle est la 3ème Génération de technologie mobile.

Et pour bien comprendre pourquoi la 3G a été développée, il faut faire un retour sur l’évolution des différentes technologies qui ont été employées dans la téléphonie mobile depuis ses origines.

Les réseaux mobiles sont classés par génération

Tout a commencé avec le NMT, un réseau analogique qui permettait à un très petit nombre d’abonnés et uniquement dans les grandes villes de téléphoner en mobilité.

Puis est venue la deuxième génération (2G), plus connue sous le nom de GSM, qui a constitué le premier système mobile numérique. Avec le GSM sont apparues les ‘puces’ (cartes SIM) et les téléphones mobiles sont devenus vraiment portables. Tout d’abord avec des écrans noir et blanc, ils permettaient d’appeler partout et d’échanger des SMS ; les écrans couleur sont ensuite apparus ainsi que les premiers services dits multi-média : MMS, Wap, et la consultation des boîtes mail (essentiellement pour les Entreprises et les professionnels). Mais pour ces derniers services, les débits offerts par les réseaux 2G (280Kb/s) restaient faibles pour répondre à la demande.

Alors une nouvelle technologie a été créée au niveau international: l’UMTS (Universal Mobile Telecommunications System) encore appelée 3ème génération de technologie mobile, d’où son diminutif : 3G.

La troisième génération est constituée de systèmes mobiles voix et données supportant des services de données haut-débit. Elle s’est améliorée dans le temps:

La première évolution de la 3G est la 3G+. Basée sur la norme HSPA (High Speed Packet Access), la 3G+ permet de passer à des débits d’échanges supérieurs à ceux de la 3G.

La dernière évolution des réseaux 3G, parfois appelé HSPA+, 3G++ ou THDM (Très Haut Débit Mobile), permet de tripler la vitesse des réseaux 3G+ avec un débit allant de 21 à 42 Mbit/s.

Enfin, on parle aujourd’hui de la quatrième génération (4G), basée sur une technologie mondiale, qui commence à être commercialisée. Technologie très coûteuse à installer (et donc coûteuse pour l’utilisateur), elle a mis du temps à être implémentée. Des pays comme le Japon, la France, l’Arabie Saoudite, l’Espagne ou encore l’Angleterre commencent seulement à commercialiser la 4G. Les clients de ces pays ont donc profité des bénéfices indéniables de la 3G pendant de nombreuses années.
La 3G : pour quoi faire ?

La technologie 3G permet de profiter de débits bien supérieurs à ceux du GPRS ou même de l’EDGE.

De ce fait, techniquement, elle permet d’accéder à des services qui demandent une grande bande passante.

C’est le cas par exemple pour le grand public, de services tels que les paiements électroniques, les appels en visiophonie (appels avec de la vidéo), regarder la TV avec un flux continu, télécharger de la musique, jouer en ligne,… ou plus simplement de profiter d’un accès à Internet plus rapide, plus performant et plus confortable qu’avec l’EDGE. Bien entendu, l’accès à certains de ces services dépend d’un accord avec les détenteurs des droits.

Pour les Entreprises et les Administrations, la 3G va leur permettre d’améliorer de façon significative leurs performances en leur permettant de réaliser par exemple des transactions bancaires beaucoup plus rapides, une amélioration sensible de services à valeur ajoutée tels que la géolocalisation, l’introduction de services Machine à Machine (M2M), l’interconnexion des universités et des administrations, etc…

Les débits de connexion

Ils varient selon le type de technologie 3G utilisée, et on parle généralement de débits pour effectuer des téléchargements.

- En 3G de base, les débits théoriques pour effectuer des téléchargements sont de 384Kbps à 1,8 Mbps

- En 3G+, ils peuvent aller jusqu’à 14,2 Mb/s

Avec la 3G++, on arrive à atteindre des débits théoriques de 21 à 42 Mb/s.

Pour mesurer la révolution qu’apporte la 3G et ses évolutions, il suffit de regarder à titre de comparaison les débits offerts par la 2G (GPRS/EDGE)

- En EDGE, le débit théorique maximal est de 280 Kb/s.

- En GPRS, le débit théorique maximal est de 128 Kb/s.

Qu’est ce que le débit maximum théorique ? Il s’agit du débit maximum que pourrait avoir une personne qui se trouverait seule à utiliser la bande passante à un moment donné. Dans la réalité, plus ou moins d’utilisateurs sont connectés au même moment et donc se partagent le débit. Plus le nombre d’utilisateurs d’Internet Mobile est important, plus la bande passante pour chacun d’entre eux sera réduite. Ainsi le débit maximum peut-il être considérablement réduit lors de pics d’activité.

اضغط هنا لرئة الموضوع
اضغط هنا لتحميل بصغة ورد





    الوقت/التاريخ الآن هو الثلاثاء أغسطس 22, 2017 11:07 pm